J.P. Bimeni & The Black Belts

UK/BUR – Soul

Mercredi 24 juillet – 21 h 30 – Jardin de la Mairie

© Tomoko Suwa-Krull

Sur son premier album Free Me, le natif du Burundi J.P. Bimeni impressionne par une voix qui rappelle les débuts d’Otis Redding et dans laquelle résonne l’âme de l’Afrique.

Les chansons d’amour et de perte, d’espoir et de peur de Bimeni, émigré à Londres sous le statut de réfugié au début des années 2000, sont portées par une conviction qui émane des expériences extraordinaires que la vie lui a réservées. Porté par un groove qui rappelle les classiques des années 60 de Stax et de la Motown, il imprègne ses compositions de son expérience tragique, faisant de sa musique la bande originale de sa vie de souffrance.

Sur scène, des jams funk enlevés succèdent à des ballades soul chaleureuses et le tout est sublimé par la touche africaine qu’apporte Bimeni. Que ce soit le funk conscient de Honesty is a Luxury’, le provocateur Don’t Fade Away ou l’émouvant I Miss You, Bimeni, avec son large spectre vocal, fait montre d’une exceptionnelle profondeur.

Le fait qu’il ait vécu une vie si tragique et qu’il soit en mesure d’en rendre compte donne à ces chansons une résonance toute particulière.

Une si belle découverte !

Si vous aimez
Curtis Mayfield / Jacob Banks / Leon Bridges

« La soul peut compter sur un nouveau souverain. »

L’Express